Que faire quand bébé fait des cauchemars ?

L’enfant d’un 1 an à 6 ans s’expose souvent à des cauchemars. Vous êtes inquiet par ce trouble de votre bébé. Il ne faut surtout pas s’inquiéter, ce trouble du sommeil peut entraîner de nombreuses conséquences pour le bébé, il est donc nécessaire  d’en faire face. Vous devez en outre savoir que ces troubles du sommeil surnommé cauchemar fait partie du développement émotionnel dont notre enfant à besoin.

Comprendre le cauchemar du bébé

Le cauchemar du bébé, à quel âge ?

Le premier cauchemar d’un bébé a généralement lieu entre 1 an et 18 mois. Dans son premier  vécu du cauchemar, les enfants se créent souvent la nuit car il est terrifié. Les premiers cauchemars du bébé apparaissent le plus souvent en sommeil paradoxal chez les bébés.

Pendant le sommeil paradoxal, le cerveau des petits enfants fonctionne comme dans celui des adultes. Le bébé commence donc à faire le tri des informations reçues durant la journée. Ainsi, en se souvenant de quelques choses qui le terrifient, le petit commence à se troubler.  Comme dans la journée, il a  en ce moment besoin de ses parents pour l’apaiser.

Sachez que le cauchemar est une phase normale chez les petits enfants. Tout l’enfant doit même avoir un cauchemar. C’est une période pendant laquelle les enfants commencent à développer de façon psycho affective. Le cauchemar forme le bébé à affronter les angoisses et la peur.

Cette rêve d’enfant continue toujours qu’on est adulte, mais la raison du rêve chez chaque ne change pas encore.

De temps en temps, la psychologie de l’enfant ne cesse de se développer. Ainsi, les angoisses chez les enfants changent, il devient une réalité. Autrement, les cauchemars de l’enfant viennent d’une imagination, de bruit et des autres choses qui l’entourent.

Faire la différence entre cauchemar et terreur nocturne

Toutefois, il est nécessaire de faire une distinction entre cauchemar et terreur nocturne car il y a bien une différence. En effet, la peur de la nuit et le cauchemar est un peu semblable dont il est même difficile de faire la différence. Pourtant, selon quelques aspects, on peut quand même les distinguer les uns des autres.

D’une part, le cauchemar intervient au bon milieu de la nuit. Il a tendance à réveiller le bébé et le met dans une situation de trouble. Les petits enfants comme les adultes se souviennent toujours de son cauchemar. Le cauchemar est considéré comme une phase de développement cérébral d’un bébé.

D’autre part, la terreur nocturne évoque le contraire, elle intervient au début du sommeil. Il se présente en phase du sommeil profond et ne réveille pas le bébé. Il évoque quand même de nombreuses attitudes qui évoquent la peur. Les terreurs nocturnes ne durent que quelques minutes et les petits enfants ne s’en souviennent pas. Il est réputé comme somnambulisme.

Apaiser les cauchemars du bébé

En état de cauchemar, il est nécessaire d’apaiser le bébé. C’est un rôle de chaque parent d’aider leur bébé à passer une nuit sereine. Voici quelques astuces

  • Mettre de veilleuse dans la chambre du petit
  • Laissez la porte entrouverte
  • Enlever la peur du petit par un gros câlin, une histoire et nécessaire de l’apprendre à dormir seul.